Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » L’AFSCA versus artisans…

L’AFSCA versus artisans…

Droit à l’indigestion

Analyse n°242 de Geoffroy Delitte - octobre 2015 Consommation durable


En juin dernier, José Munnix, un des derniers agriculteurs producteurs de fromage de Herve à base de lait cru annonçait qu’il mettait fin à son activité à la suite d’un contrôle de l’AFSCA. Le cahier des charges imposé par l’AFSCA engendrait selon lui des frais trop élevés pour la survie de sa petite production.1 En quelques jours, buzz sur la toile aidant, c’est toute la Wallonie qui s’émeut. Et aux nombreux mécontents de l’AFSCA, notamment des producteurs artisanaux, de crier au loup.2

Il est vrai que notre agence pour la sécurité alimentaire a plusieurs fois fait la Une ces derniers mois, souvent en choquant une partie de la population. Les épisodes des "tartes à maton" (tartes artisanales fabriquées traditionnellement par des habitants d’un hameau d’Ellezelles pour leur fête villageoise et aspergées de détergent lors d’un contrôle inopiné de l’AFSCA3) ou des 700 kg de denrées recueillies par une association caritative et jetées pour non-respect de certaines normes4 ont souvent été très mal perçus par l’opinion publique.

Paradoxalement, dans une étude récente, 93 % des Belges se disent satisfaits du travail de l’AFSCA.5 Et les représentants de celle-ci se targuent d’être le bon élève européen, souvent pris en modèle à l’étranger. Se pose alors la question : dans sa course à la rigueur, l’agence ne fait-elle pas preuve d’un éventuel manque de discernement, notamment vis-à-vis des plus petits acteurs de la chaîne que sont les artisans ?

L’histoire récente en Belgique a montré qu’une agence efficace pour la sécurité alimentaire est primordiale. Mais à quel prix ? Doit-on mettre en balance les règles d’hygiène avec la survie de l’artisanat ? L’AFSCA  joue-t-elle au shérif de l’alimentaire ou s’agit-il simplement d’une mauvaise communication ?

Lire la suite de la publication


1 C. Massart, « Herve : vers la fin du fromage au lait cru ? », RTBF, 12 mai 2015, http://www.rtbf.be/info/regions/detail_listeria-2-000-fromages-de-herve-au-lait-cru-sous-saisieconservatoire?id=8979037, consulté le 25 juin 2015.
2 Agence Belga, « Fromage de Herve : appel à un rassemblement citoyen jeudi devant l’Afsca à Liège », 23 juin 2015.
3 F. Geeraerts, « Manque d’hygiène : l’Afsca détruit des tartes artisanales au détergent », L’Avenir, 3 juillet 2013, http://www.lavenir.net/cnt/dmf20130702_00331479, consulté le 25 juin 2015.
4 G. Guilbert, L. Canducci, T. R orive, « Quiévrain : 700 kg de nourriture pour les plus démunis jetés à la poubelle », site Info de la RTBF, http://www.rtbf.be/info/regions/detail_quievrain-700-kg-de-nourriture-pour-les-plus-demunis-jetes-a-la-poubelle?id=8952647, 10 avril 2015, consulté le 30 juin 2015.
5 H. D iricks, Business plan de l’AFSCA 2015-2017, Bruxelles : Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire, 19 mars 2015, p. 63.


Dernières publications
Tourisme durable - Un tourisme aux multiples facettes de Solène Houzé


Tourisme durable - Ou la nécessité de repenser le tourisme dans le contexte actuel de Solène Houzé


Vers une reconnaissance des droits de la nature ? - Le projet de loi climat belge de Denis Linckens

L’agenda européen des migrations - Au croisement du régime d’asile et du contrôle des frontières extérieures de Mathilde Van Roost

Parcours du débutant, parcours du combattant - Jeunes profs en décrochage scolaire de Marine Goethals

Intervenir face au cyberharcèlement - Vers un regard croisé des parents et des professionnels de l’éducation de Marine Streel

Le bien-être au travail - Aménager pour mieux le trouver de Marine Keresztes

Le bien-être au travail - Ré-engager les salariés ? de Marine Keresztes