Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Les violences institutionnelles

Les violences institutionnelles

Cahier du CPCP n°4 de CPCP - décembre 2022 Famille, Culture et Éducation


Une femme qui accouche et que l’on soumet à une épisiotomie inutile et non consentie, une personne âgée à qui l’on administre une dose excessive de neuroleptiques au sein d’une maison de repos, un élève issu d’un milieu populaire et immigré relégué automatiquement dans la filière qualifiante de l’enseignement, une enfant dont les codes culturels et les capacités langagières l’empêchent de répondre aux exigences d’autogestion et de proactivité introduites par son institutrice, une jeune femme dépendante économiquement de ses activités de sugar dating et obligée à des conditions de travail précaires, un livreur Deliveroo sans papiers dont le compte est supprimé par la plateforme sans justificatif. Différents profils, différents espaces, violences isolées et étrangères l’une de l’autre ? Les rouages et discours propres à chaque institution sont générateurs de pratiques violentes dont la singularité semble réduire à néant les chances d’un regard « dézoomé » et transversal sur l’ensemble de ces pratiques. La complexité du fonctionnement (ou dysfonctionnement ?) de notre société nous apparaît tel un brouillard qui nous oblige à une analyse soit toujours plus ciblée et particulière de chaque phénomène ou espace social, soit toujours plus abstraite et détachée de la réalité concrète des expériences et interactions humaines initialement visées. Le présent cahier constitue une humble tentative de déjouer ces deux écueils en faisant se dialoguer différentes formes de brutalité propres à notre société contemporaine à travers le concept de violence institutionnelle. Il s’attache à la description des violences perpétrées au sein d’institutions appartenant à trois sphères sociales distinctes : la santé, l’école et le travail en entreprise. Si ce cahier offre une description critique des logiques auxquelles répondent ces espaces et les violences spécifiques qu’ils peuvent générer, il ouvre aussi un champ de réflexion autour des potentiels points de convergence structurels entre ces différentes pratiques et leur évolution récente.

Lire la suite de la publication


Dernières publications
État de la liberté de la presse en Belgique - Éclairages sur le classement 2022 de Reporters sans frontières de Anna Constantinidis


"Thérapies de conversion" en Belgique - De nouveaux témoignages de Axel Winkel

Agir sur les violences institutionnelles à l’école - La pédagogie Freinet avec ou sans modération ? de Maïa Kaïss

Politiques environnementales et climatiques en quête de cohérence - Pour un nouveau paradigme politique de Boris Fronteddu

Réchauffement climatique : origines, développement, actualité et quelques perspectives - Petite initiation citoyenne à cet enjeu crucial contemporain de Thierry Dethier

Sugar baby - Réalité bien moins sweet de Axelle Durant

Entre éco-consommation et carpe diem - Comment les Belges vivent l'urgence climatique de Louise Vanhèse

Le PSC et la Conférence de Rio - Réflexions internes du Parti Social Chrétien à l'approche du Sommet de Thomas Smets

Pour une autre téléphonie - Le modèle coopératif de Anna Constantinidis