Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » La mise en place de complexes hôteliers dédiés à la prostitution

La mise en place de complexes hôteliers dédiés à la prostitution

Rapport de la Commission Cepess présidée par Céline Frémault

Analyse n°140 de CPCP - décembre 2011 Citoyenneté et Participation


L’actualité nous montre que la problématique de la prostitution est loin d’être une affaire réglée. En Belgique, un complexe hôtelier dédié à la prostitution est apparu à Anvers : la Villa Tinto. D’autres projets du même type sont en discussion au sein de la Ville de Liège et de Seraing et deux autres projets sont évoqués à Bruxelles et à Charleroi.

Des discussions existent également en France. En effet, la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, a annoncé son intention de déposer prochainement un projet de loi visant à sanctionner les clients de la prostitution alors que l’année dernière, c’est la proposition d’une députée UMP visant la réouverture des maisons closes qui était à l’ordre du jour.

Comment décrypter ces différents débats qui font l’actualité ?

En réalité, ces différentes questions nous montrent différentes manières d’appréhender la prostitution et l’influence de différentes thèses : la prohibition, la réglementation, l’abolition et la néo-abolition.

La Belgique est actuellement un pays qui a une approche abolitionniste de la prostitution selon laquelle la prostitution est une atteinte à la dignité humaine dont les personnes prostituées sont victimes.

Mais une influence réglementariste se fait sentir dans les discussions sur la mise en place de complexes hôteliers dédiés à la prostitution puisque le droit à la libre disposition de son corps à l’exercice de la prostitution comme tout autre métier est invoqué.

Par d’autres égards, l’influence des néo-abolitionnistes, pour qui, en plus des proxénètes, les clients doivent être pénalisés se fait sentir car plusieurs pays européens ont mis ou vont mettre en oeuvre ce régime.

La présente note a pour objectif de dresser un récapitulatif de la situation des différents courants de pensée et d’observer de quelle manière des pays étrangers les ont transposés afin de mieux comprendre quel a été l’impact de ces initiatives.

Dans un deuxième temps, nous analyserons la situation en Belgique, quels sont les choix qui se posent et de quelle manière il est possible d’y répondre.

Lire la suite de la publication


Dernières publications
Le sexisme vous avez dit ? de Clara Van Der Steen

La ville de l'Aurore - au regard du mouvement des Villes en Transition de Denis Linckens


Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle

Le pari de la fin de l'obligation de vote - Un mirage démocratique ? de Axel Winkel

La complexe articulation des temps sociaux - Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ? de Léa Champagne