Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Le confédéralisme

Le confédéralisme

Un slogan marketing ?

Analyse n°197 de Naomi Berger - décembre 2013 Citoyenneté et Participation


À l’heure où les partis s’organisent en vue des élections prochaines, tentons d’y voir plus clair dans le dédale des annonces politiques. Fin octobre 2013, le premier parti de Flandre jetait un pavé dans la mare en se positionnant ouvertement pour la création d’une confédération. Mais qu’entend-il par là et à quoi fait-il référence ?

Le terme de "confédéralisme" 1 a été repris dans plusieurs projets politiques, en Belgique comme ailleurs. Il semble cependant nécessaire de clarifier ce concept maintes et maintes fois utilisé. Saisir ce qu’il implique quand l’avenir de certains États est en jeu peut être intéressant et, parfois même, urgent. D’autant plus lorsqu’il fait l’objet d’interprétation et d’utilisation douteuses. Nous tenterons de dégager des clés de compréhension utiles pour saisir les enjeux qui secouent plus d’un pays à travers le globe.

Avant toute chose, il est important de s’accorder sur les termes. Nous reviendrons sur des notions qui paraissent aussi basiques que celles d’État. Mais cela peut s’avérer judicieux pour en comprendre les diverses subtilités. Un État ne s’organise pas forcément comme son voisin. Nous nous attarderons sur les différents modèles étatiques. Nous soulignerons les continuités ainsi que les différences qui existent entre le modèle unitaire plus ou moins centralisé, le régionalisme et la fédération. Mais attention, un pas supplémentaire est franchi avec l’instauration d’un système confédéral ! On sort du cadre étatique. Une fois les concepts clarifiés, nous serons en mesure de saisir véritablement les projets du premier parti flamand. A-t-il saisi tout l’enjeu qu’il y a derrière ces mots ? Ou est-ce un slogan politique sans grande cohérence ?

Lire la suite de la publication


1 Nous l’utilisons entre guillemets car l’exactitude de ce terme reste à prouver.


Politologue réorientée dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, Naomi Berger s’attèle à décortiquer les questions urbaines avec un intérêt marqué pour sa ville d’origine : Bruxelles

Dernières publications
Le sexisme vous avez dit ? de Clara Van Der Steen

La ville de l'Aurore - au regard du mouvement des Villes en Transition de Denis Linckens


Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle

Le pari de la fin de l'obligation de vote - Un mirage démocratique ? de Axel Winkel

La complexe articulation des temps sociaux - Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ? de Léa Champagne