Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » L’extrême droite au balcon

L’extrême droite au balcon

À quand le sursaut ?

Analyse n°296 de Marie-Sarah Delefosse - mai 2017 Citoyenneté et Participation


Le 21 avril 2002 est une date inscrite dans les mémoires de toute une génération de Français. Ce jour-là, les électeurs ont porté l’extrême-droite au second tour de l’élection présidentielle. Séisme politique s’il en est, le pays tout entier fut saisi, les citoyens descendirent spontanément dans la rue, manifestèrent ensemble contre le FN à l’occasion du 1er mai. Ce 23 avril 2017, les Français ont renouvelé l’expérience, plus de 7 millions de suffrages ont été remportés dès le premier tour par la candidate de l’extrême droite (contre 4 millions en 2002). Force est pourtant de constater qu’en cette année 2017, l’accès de l’extrême droite au second tour n’a suscité aucune manifestation d’ampleur. La notion même de séisme politique a disparu du vocabulaire des analystes politiques. Deux jours après ce vote, le président de la République, François Hollande, estimait d’ailleurs qu’il n’y avait pas eu "de prise de conscience de ce qui [s’était] passé". 21 avril 2002 – 23 avril 2017 : un évènement similaire, des réactions opposées… Pourquoi ?

Lire la suite de la publication


Marie-Sarah Delefosse est titulaire d’un master en sciences psychologiques à orientation « organisation, travail et société ».

Dernières publications

Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle

Le pari de la fin de l'obligation de vote - Un mirage démocratique ? de Axel Winkel

La complexe articulation des temps sociaux - Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ? de Léa Champagne



Tourisme durable - Un tourisme aux multiples facettes de Solène Houzé