Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Être un homme, féministe

Être un homme, féministe

En 2018 ?

Analyse n°355 de Antoine de Borman - décembre 2018 Famille, Culture et Éducation


Peut-on être homme et féministe à la fois en 2018 ? Le terme "féministe" aujourd’hui est parfois dénaturé, renvoyant à des représentations caricaturales : femmes hystériques, ultra susceptibles, défilant seins nus dans les rues pour s’emparer du pouvoir. Certains hommes ont réagi en recréant un mouvement « masculiniste » allant à l’encontre de ces féministes, pour préserver leur virilité qu’ils pressentaient menacée. Cependant, au lieu d’entrer dans une opposition binaire homme-femme, ne devrait-on pas plutôt envisager le féminisme comme un combat sociétal, remettant en cause nos modes de vie et dénonçant les représentations obsolètes qui régissent la société ?
Toute personne qui lutte pour une société équitable a une part de revendication féministe en elle. Ainsi, être un homme féministe, c’est aussi bien lutter contre les violences perpétrées à l’encontre des femmes, contre la précarité de certaines mères en situation monoparentale, que de lutter pour imposer un congé de paternité, pour que la table à langer ne soit pas l’exclusivité des toilettes pour femmes ou pour le développement d’un accueil extrascolaire de qualité. Et dans ce sens, beaucoup d’hommes sont des féministes qui s’ignorent…

Lire la suite de la publication


Licencié en sciences économiques (UCL), Antoine de Borman est directeur du Centre d’études politiques, économiques et sociales (CEPESS).

Dernières publications
5G - Entre polar 2.0 et inquiétude sanitaire de Axel Winkel

Le cyberharcèlement de Marine Streel

Commencer de zéro... en politique - ou comment l'incinération du plastique à usage unique a mis le feu aux poudres de Adeline de Wilde

Jeux d'argent en ligne - Faiblesses des politiques publiques face aux dérives du secteur de Marine Keresztes

Faut-il se méfier des algorithmes ? de Hélène de Wasseige


Troubles DYS - Entre difficultés scolaires et véritables atouts de Marine Goethals

« Spitzenkandidaten » - Quand l’Europe en perd son latin de Jérôme Vanstalle

D’une pensée coloniale à une pensée du colonial ? - La question de la restitution des œuvres africaines issues de la colonisation de Aurélie Duvivier

Le PSC et les élections européennes du 10 juin 1979 - Analyse d'une campagne mouvementée de Thomas Smets