Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Les intérêts notionnels

Les intérêts notionnels

Chronique d’une mort annoncée

Analyse n°201 de Jean-François Boulet - mai 2014 Citoyenneté et Participation


Revoir, réformer, supprimer les intérêts notionnels ? Aujourd’hui, ce système fiscal est dans le viseur de la plupart des partis politiques de notre pays. Souvent considérés comme à une mesure inefficace et injuste, les intérêts notionnels ne sont guère populaires. Mais qui sait réellement ce qui se cache derrière cette dénomination barbare ? Pourquoi sont-ils tant décriés ?

Tenter de comprendre la polémique qui entoure les intérêts notionnels, c’est avant tout essayer de comprendre un mécanisme apparemment obscur. Nous envisagerons par la suite les raisons invoquées en 2005 pour justifier sa mise en place. Près de dix ans plus tard, on peut se demander si les intérêts notionnels ont rempli leurs objectifs de départ et, si tel est le cas, à quel coût. Reste à savoir si le jeu en valait vraiment la chandelle…

Lire la suite de la publication


Dernières publications
5G - Entre polar 2.0 et inquiétude sanitaire de Axel Winkel

Le cyberharcèlement de Marine Streel

Commencer de zéro... en politique - ou comment l'incinération du plastique à usage unique a mis le feu aux poudres de Adeline de Wilde

Jeux d'argent en ligne - Faiblesses des politiques publiques face aux dérives du secteur de Marine Keresztes

Faut-il se méfier des algorithmes ? de Hélène de Wasseige


Troubles DYS - Entre difficultés scolaires et véritables atouts de Marine Goethals

« Spitzenkandidaten » - Quand l’Europe en perd son latin de Jérôme Vanstalle

D’une pensée coloniale à une pensée du colonial ? - La question de la restitution des œuvres africaines issues de la colonisation de Aurélie Duvivier

Le PSC et les élections européennes du 10 juin 1979 - Analyse d'une campagne mouvementée de Thomas Smets