Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Les magasins coopératifs et participatifs ne sont pas une solution à la précarité alimentaire à moins que...

Les magasins coopératifs et participatifs ne sont pas une solution à la précarité alimentaire à moins que...

Analyse n°396 de Karin Dubois - janvier 2020 Consommation durable


« Notre assiette témoigne d’une image du monde » 1. C’est ce que déclare le professeur François Collart Dutilleul quand il développe le lien éminemment étroit entre le contenu de notre plat et le monde tel que l’on souhaite le voir. L’idée étant entre autre de pointer la nécessité de relocaliser son alimentation pour le bien de tous, au Sud comme au Nord de la planète.
Pour y arriver, il encourage le développement de projets de démocratie alimentaire et nous considérons – au CPCP – que les magasins participatifs et coopératifs font partie de ces types projets à encourager. 2
Au sein de l’équipe d’animateurs en éducation permanente, au CPCP, la question se pose toutefois de l’adéquation de cette initiative à la précarité alimentaire des publics fragilisés avec qui nous travaillons. Car, ce n’est un scoop pour personne, nos assiettes témoignent aussi d’une image de notre société. Et l’on s’interrogera d’ailleurs sur la place des précarisés dans ce projet coopératif.
Nos rencontres autour de ce questionnement nous ont enjoint à examiner le contenu de ces assiettes ; plus particulièrement ce qu’il coûte. Mais cette analyse ne serait que partielle si l’on passait sous silence les fantasmes quant à la manière de manger des personnes les plus démunies dans la partie franco-phone du pays. Des fantasmes dus en partie à une méconnaissance des freins que vit le public précarisé pour accéder à une alimentation saine.
Alors, si les magasins participatifs et coopératifs sont un bel exemple de ce que la société en transition est capable de créer, l’on s’interroge : sont-ils aussi un exemple de transition juste ?

Lire la suite de la publication


1 F. Collart Dutilleul, « Développer le concept de démocratie alimentaire », AlimenTerre.org, 2017, [en ligne :] https://www.alimenterre.org/francois-collart-dutilleul-developper-le-concept-de-democratie-alimentaire, consulté le 12 mars 2019.
2 K. Dubois, Le magasin participatif et coopératif… ou comment endiguer le statut de mangeur passif, Bruxelles : CPCP, Analyse n° 395, 2020, [en ligne :] http://www.cpcp.be/publications/magasins-participatifs-cooperatifs-1.


Diplômée en Sciences Politiques, en Sciences du Travail et en communication, Karin Dubois est une formatrice enthousiaste, orientée vers la consommation et le développement durables.

Dernières publications
Migration et habitudes alimentaires - Quand la consommation de produits locaux rencontre la multiculturalité belge de Louise Vanhèse

Les "thérapies de conversion" en Belgique - Récits d'un phénomène méconnu de Axel Winkel

Walkshop - Stimuler la créativité par la rencontre interdisciplinaire et la marche de Thierry Dethier

Quel statut social pour les travailleurs de plateforme ? - Les (potentielles) avancées en droit social européen et belge de Emma Raucent

Intersectionnalité | Partie 2 - Sa traduction juridique dans l'Union européenne et en Belgique de Emma Raucent

Intersectionnalité | Partie 1 - Théorie, point de vue ou instrument politique ? de Emma Raucent



En-jeux - La plateforme Twitch.tv au centre de nouvelles interactions médiatiques et politiques de Anna Constantinidis

Les Jeunes Sociaux Chrétiens s'emparent de la problématique de l'énergie - Le congrès national des Jeunes PSC du 9 avril 1979 de Thomas Smets