Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Le phénomène Marine Le Pen et le front national

Le phénomène Marine Le Pen et le front national

Vers une mutation démocratique ou simple stratégie de communication ?

Étude n°9 de Julien Milquet - septembre 2011 Citoyenneté et Participation


Début mars 2011, les médias français l’annoncent avec stupeur : un sondage1 place Marine Le Pen, en tête pour l’élection présidentielle, devant Nicolas Sarkozy et Martine Aubry ! De même, le taux d’adhésion (ou de non-désapprobation) aux thèses du Front National serait également en nette augmentation. Marine Le Pen posséderait donc les meilleures intentions de vote de toute l’histoire de la droite radicale française. Elle semble en passe de réaliser un score comparable, si pas meilleur, à celui de son père, arrivé au second tour de l’élection présidentielle de 2002.

Lire la suite de la publication


1 Sondage Harris Interactive pour Le Parisien, réalisée du 28 février au 3 mars 2011 auprès de 1 618 personnes âgées de 18 ans.


Dernières publications

La ville de l'Aurore - au regard du mouvement des Villes en Transition de Denis Linckens


Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle

Le pari de la fin de l'obligation de vote - Un mirage démocratique ? de Axel Winkel

La complexe articulation des temps sociaux - Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ? de Léa Champagne