Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Le phénomène Marine Le Pen et le front national

Le phénomène Marine Le Pen et le front national

Vers une mutation démocratique ou simple stratégie de communication ?

Étude n°9 de Julien Milquet - septembre 2011 Citoyenneté et Participation


Début mars 2011, les médias français l’annoncent avec stupeur : un sondage1 place Marine Le Pen, en tête pour l’élection présidentielle, devant Nicolas Sarkozy et Martine Aubry ! De même, le taux d’adhésion (ou de non-désapprobation) aux thèses du Front National serait également en nette augmentation. Marine Le Pen posséderait donc les meilleures intentions de vote de toute l’histoire de la droite radicale française. Elle semble en passe de réaliser un score comparable, si pas meilleur, à celui de son père, arrivé au second tour de l’élection présidentielle de 2002.

Lire la suite de la publication


1 Sondage Harris Interactive pour Le Parisien, réalisée du 28 février au 3 mars 2011 auprès de 1 618 personnes âgées de 18 ans.


Dernières publications
Théorie du complot de Axelle Durant


Les nouvelles technologies - Monde et école de demain ? de Axelle Durant

Les nouvelles plateformes de l'économie collaborative - Quelle place pour les livreurs ? de Clara Van Der Steen


Le pacte PSC-PRL (1986-1988) - Récit d'une alliance avortée de Thomas Smets

Justice sociale, justice environnementale - La convergence des luttes dans la pratique de l’éducation permanente de Solène Houzé

Quand notre alimentation perturbe l'apprentissage des enfants - Le sinistre pouvoir de la malbouffe de Karin Dubois

AOC - Créer l'alchimie entre un lieu et des humains de Véronique Sevrin