.
Accueil » Publications » Numérisation du recrutement et de l'orientation

Numérisation du recrutement et de l'orientation

Promesses et conséquences des algorithmes

Analyse n°472 de Edgar Gillet - juin 2023 Médias et Actions citoyennes


La numérisation du monde s’observe à toutes les échelles de la société. Un aspect central de la vie contemporaine offre même un point de vue privilégié sur ses conséquences : le travail. Plus précisément, les champs de l’orientation et du recrutement, en se situant à l’interface entre la vie privée et le monde de l’entreprise concentrent les enjeux liés au numérique. En effet, la mise en place en entreprise de logiciels intégrés, gérant la recherche et l’embauche de nouveaux employés, automatise aujourd’hui des processus assurés autrefois par des êtres humains, pour des êtres humains. Ces nouveaux outils permettent ce faisant, un passage à l’échelle supérieure considérable. Selon le logiciel choisi, les algorithmes trient et analysent plusieurs milliers de candidats en quelques secondes. Plus loin encore, certains algorithmes dits de recrutements prédictifs, débusquent et suggèrent les candidats les plus proches des critères des employeurs, remplaçant presque les professionnels du domaine.
Dès lors, dans quelle mesure ces nouveaux outils influencent-ils les pratiques en lien avec le recrutement au sein des organisations ? Quels sont leurs apports et leurs conséquences, tant pour les professionnels du recrutement, que pour les recrutés ? Et ces apports se limitent-ils à la seule entreprise ? Portés par des discours de promotion vantant leur objectivité et gains en productivité, l’origine et le choix de ces nouveaux outils soulèvent plusieurs interrogations liées au rôle de ceux-ci dans nos vies professionnelles. C’est pourquoi nous proposerons dans cette analyse, un panorama critique des outils numériques de recrutement et de formations.
Pour traiter de la question, nous reviendrons d’abord aux fondements des disciplines du recrutement et de l’orientation, la manière dont elles se sont construites historiquement ainsi que les courants marquants qui les ont façonnées. On observera ce faisant, à rebours d’une idée d’outils neutres, la transposition aujourd’hui, dans les nouveaux outils numériques, de philosophies, dont les algorithmes de recrutement sont les dépositaires. Nous observerons ensuite comment le fonctionnement de ces nouveaux outils, vient, en situation s’hybrider avec les pratiques antérieures des recruteurs sans pour autant normaliser et harmoniser celles-ci. Nous verrons aussi, comment le déploiement et la maîtrise des outils numériques croisent des stratégies de présentation de soi, propres au champ du recrutement et participant de leur légitimation, et ce alors qu’ils sont porteurs de biais techniques. Nous aborderons enfin, les implications plus générales, du déploiement d’outils numériques sur la formation initiale et continue.

Lire la suite de la publication


Diplômé de Sciences Po Strasbourg en affaires européennes, Edgar Gillet est chargé de recherche dans la thématique Médias & Actions citoyennes.

Dernières publications
Genre et masculinités de Axelle Durant

La décroissance - De l'utopie aux possibles de Boris Fronteddu


Cryptomonnaies, NFT et blockchains - Entre influences et désillusions de Roxane Lejeune

On n'est pas sérieux quand on a dix-huit ans - Devenir adulte de Olivier Lanotte

La future peine d’interdiction de manifester - Toute proportion gardée ? de Emma Raucent

La future peine d’interdiction de manifester - Aux grands maux, les grands remèdes ? de Emma Raucent

Vers une transition écologique ET solidaire - Une articulation indispensable entre initiatives citoyennes et politiques de transition juste de CPCP

Vers une transition écologique ET solidaire - Quelques projets inspirants de Karin Dubois

Vers une transition écologique ET solidaire - Faire sauter les freins. Répondre aux besoins des transitionneurs et des personnes en situation précaire de CPCP