Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Nos hormones en danger !

Nos hormones en danger !

Les perturbateurs endocriniens

Analyse n°347 de Michel Dejong - novembre 2018 Consommation durable


Le 28 mai 2018, le Conseil communal de Liège votait une délibération visant à "bannir les perturbateurs endocriniens de l’alimentation" proposée dans les services de la Ville à destination des enfants.1 Le Collège communal liégeois est désormais chargé d’inclure des clauses relatives à ce texte dans les futurs marchés publics. À l’origine de cette décision, il y a la deuxième édition du festival "Nourrir Liège" qui a rassemblé une quarantaine d’associations, de coopératives et de collectifs citoyens. En introduction du débat politique organisé le 22 mars dans ce cadre, le docteur Anne-Simone Parent, docteur en médecine et en sciences biomédicales et pédiatre endocrinologue à l’Université de Liège, a exposé les dangers des perturbateurs endocriniens, en particulier pour les enfants.2 Cette intervention fut très remarquée et suscita de nombreuses réactions. D’une part, des parents d’élèves d’une école de Liège ont lancé une pétition adressée aux mandataires communaux liégeois en faveur du bannissement des perturbateurs endocriniens des assiettes des enfants fréquentant les crèches et écoles de la Ville de Liège3 et d’autre part, plusieurs Conseillers communaux ont déposé le projet de délibération évoqué plus haut.

La présente publication s’inspire largement de l’intervention du docteur Anne-Simone Parent. Après avoir expliqué ce qu’est un perturbateur endocrinien, nous indiquerons dans quoi on retrouve ces substances, nous décrirons brièvement les effets et pathologies qu’elles peuvent provoquer, nous évoquerons ensuite les freins à leur interdiction et les textes réglementaires qui existent déjà, nous expliquerons comment réduire notre exposition à ces produits, pour enfin exprimer quelques recommandations en faveur d’une meilleure protection du consommateur face à ces produits insidieux.

Lire la suite de la publication


1 E. Kaynak, "La ville de Liège bannit les perturbateurs endocriniens de ses crèches et écoles", Le Soir, 5 juin 2018, [en ligne :] https://plus.lesoir.be/160842/article/2018-06-05/la-ville-de-liege-bannit-les-perturbateurs-endocriniens-de-sescreches-et-ecoles, consulté le 29 octobre 2018.
2 « Les perturbateurs endocriniens, leur danger ! Dr Parent », vidéo publiée sur Youtube.com, 28 mai 2018, [en ligne :] https://www.youtube.com/watch?v=LA2JV0TQdFg, consultée le 15 octobre 2018.
3 « Pour bannir les perturbateurs endocriniens des crèches et écoles liégeoises », Change.org, s. d., [en ligne :] https://www.change.org/p/conseil-communal-de-li%C3%A8gepour-bannir-les-perturbateurs-endocriniens-des-cr%C3%A8ches-et-%C3%A9colesli%C3%A9geoises, consultée le 15 octobre 2018.


Biochimiste, licencié en sciences de la santé publique, Michel Dejong est animateur au sein du pôle Éducation permanente « Consomma-tion durable » du CPCP.

Dernières publications
5G - Entre polar 2.0 et inquiétude sanitaire de Axel Winkel

Le cyberharcèlement de Marine Streel

Commencer de zéro... en politique - ou comment l'incinération du plastique à usage unique a mis le feu aux poudres de Adeline de Wilde

Jeux d'argent en ligne - Faiblesses des politiques publiques face aux dérives du secteur de Marine Keresztes

Faut-il se méfier des algorithmes ? de Hélène de Wasseige


Troubles DYS - Entre difficultés scolaires et véritables atouts de Marine Goethals

« Spitzenkandidaten » - Quand l’Europe en perd son latin de Jérôme Vanstalle

D’une pensée coloniale à une pensée du colonial ? - La question de la restitution des œuvres africaines issues de la colonisation de Aurélie Duvivier

Le PSC et les élections européennes du 10 juin 1979 - Analyse d'une campagne mouvementée de Thomas Smets