Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Rêve Party

Rêve Party

Rêver d’un monde meilleur par des débats (vraiment) participatifs

Analyse n°424 de Jean-Louis Hanff - janvier 2021 Citoyenneté et Participation


Notre époque fait face à une réelle méfiance des européens en général 1 et des Belges en particulier face au politique et au système politique, comme l’attestent certaines enquêtes d’opinions 2 ou comme le souligne David Van Reybrouck dans le film Demain : « Il y a une méfiance grandissante, dans tous les pays occidentaux, vis-à-vis des partis politiques, des parlements et des pouvoirs en général. Et il me semble que c’est à juste titre. Les gens se sentent exclus ».3
La distance entre les décideurs et les citoyens, la perte d’efficacité de l’action publique, voire l’extrême polarisation/particratisation des débats sont des causes parmi d’autres. Par ailleurs, cette méfiance des Belges alimente la montée des populismes, au nord comme au sud du pays. De plus, l’intelligence émotionnelle est ce que les populistes font le mieux lorsque les politiciens traditionnels semblent déconnectés. En effet, par leur façon de parler « de bon sens », leur rejet du « système » et en nourrissant les angoisses et les frustrations des gens, ils savent redonner aux exclus ou à ceux qui se sentent exclus un sentiment de dignité renouvelé. Autrement dit : en rejetant la faute sur quelques-uns, ils font en sorte que beaucoup d’autres se sentent proches 4.
À la suite de ce que décrivent David Van Reybrouck et le film Demain dans ces différents pays (Irlande, Inde, etc.), on observe aujourd’hui qu’il existe un réel « momentum » participatif. En effet, plusieurs assemblées citoyennes se développent en Belgique au niveau local (notamment via le mouvement Agora, au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale) ou en Communauté germanophone avec la délibération citoyenne permanente 5, tandis que la Région bruxelloise est désormais favorable à promouvoir ce format de délibération, avec un degré d’implication qui irait au maximum de ce que prévoit la loi 6.
Par conséquent, divers formats de participations citoyennes sont utilisés à différents niveaux.
Cette analyse décrit un format, les Rêves Parties, utilisées dans le cadre du processus participatif « Il fera beau demain », que nous décrirons. Ce format a été créé par Dreamocracy 7, mandaté par le processus participatif « Il fera beau demain ». Pour citer son concepteur, Stephen Boucher, « Les Rêves Parties permettent à tout le monde de s’exprimer sans rester dans du doux rêve pour réfléchir à ce que chaque proposition implique » 8.
Dans un premier temps, nous tâcherons de situer l’utilité de la participation citoyenne dans un contexte de crise de confiance par rapport au politique. Ensuite, après avoir brièvement décrit le contexte du processus participatif dans lequel s’inscrivent les Rêves Parties, nous décrirons ce format participatif et y détaillerons le déroulé classique, les rôles clés ainsi que les vertus de ces cadres d’échanges.

Lire la suite de la publication


1 Cheurfa M., Chanvril F., Baromètre de la confiance politique. 2009-2019 : la crise de la confiance politique, Paris : Cevipof, janvier 2019, 10p., [en ligne :] https://www.sciencespo.fr/cevipof/sites/sciencespo.fr.cevipof/files/CEVIPOF_confiance_10ans_CHEURFA_CHANVRIL_2019.pdf, consulté le 2 décembre 2020.
2 « Plus de 4 Belges et Français sur 10 ne font pas du tout confiance au politique », LaLibre.be, 20 février 2020, [en ligne :] https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/plus-de-4-belges-et-francais-sur-10-ne-font-pas-du-tout-confiance-au-politique-5c6d7da69978e2710e4e0438 , consulté le 28 novembre 2020.
3 Dion C. (Entretien avec David Van Reybrouck), Demain, un nouveau monde en marche, Arles/Paris, Éditions Actes Sud, collection « Domaine du possible », 2015, p.258.
4 Boucher S., « Democratic collapse is near. Here’s how to avoid it. », Apolitical.co, publié le 29 septembre 2020, [en ligne :] https://apolitical.co/en/solution_article/democracy-collapse-how-to-avoid , consulté le 5 janvier 2021.
5 Niessen C., Reuchamps M., Le dialogue citoyen permanent en Communauté germanophone, Bruxelles : Courrier hebdomadaire du CRISP, 21 (2426), 2019, pp. 5-38, [en ligne :] https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2019-21-page-5.htm.
6 Dive A., « Dès 2021, 10 000 Bruxellois invités à décider avec les députés », La Libre, 20 juillet 2020, [en ligne :] https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/des-2021-10-000-bruxellois-invites-a-decider-avec-les-deputes-5f075fef7b50a6139b0af8e0, consulté le 26 octobre 2020.
7 Pour en savoir plus sur Dreamocracy : www.dreamocracy.eu.
8 Colleyn M., « Le rêve de Maxime et des siens », L’Echo, 5 février 2020, [en ligne :] https://www.lecho.be/economie-politique/belgique-general/Le-reve-de-Maxime-et-des-siens/10205922, consulté le 18 décembre 2020.


Dernières publications
Décret Paysage - Qu'en disent les principaux concernés ? de Axelle Durant

Le PSC et les élections législatives du 1er juin 1958 - Partie 2 : Le Parti Social-Chrétien remporte le scrutin – Analyse des principaux apports de la commission de propagande du PSC à la victoire électorale de Thomas Smets

Rêve Party - Rêver d’un monde meilleur par des débats (vraiment) participatifs de Jean-Louis Hanff


Covid-19 et crise sanitaire - Les inégalités de genre révélées de Clara Van Der Steen



Intégration citoyenne via le numérique - Une chimère ? de Stéphanie Ghuysen

Le lexique du condamné - Itinéraire d'une infraction de Raïssa M'bilo

Théorie du complot de Axelle Durant