Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » L’absence d’habiter

L’absence d’habiter

comme mur entre les Hommes

Analyse n°309 de Anne-Catherine Remacle - septembre 2017 Lieux de vie et Espace public


De nombreux murs existent entre les hommes, qu’ils soient physiques, sociaux ou symboliques. Si les murs physiques peuvent être détruits facilement, les murs sociaux demeurent une réalité invisible mais tangible. Le mur de la pauvreté extrême rentre dans les caractéristiques de ces réalités tangibles.

À Bruxelles, lors de son dernier dénombrement le 7 novembre 2016, La Strada (Centre d’Appui du secteur Bruxellois de l’aide aux sans-abri) a dénombré 3 386 personnes répondant à la définition européenne de personne sans-abri.1 Ce chiffre même s’il représente une photographie à un moment donné est tout de même révélateur de l’évolution importante du phénomène du sans-abrisme. Elles sont donc de plus en plus nombreuses à croiser notre chemin. Mais qu’en est-il de cette barrière qui se trouve entre ces hommes et ces femmes démunies et nous qui marchons dans la rue.

Cette analyse a pour but de mettre en lumière ce mur de l’habiter qui existe entre les personnes sans-abri et ceux qui habitent.

Lire la suite de la publication


1 La Strada, Personnes sans-abri et mal logées en Région Bruxelles-Capitale 2016-2017 : Synthèse, 2017.


Sociologue spécialisée dans l’analyse des espaces de vie et urbain, Anne-Catherine Remacle oriente ses recherches sur les questions de développement durable/transition écologique et urbaines.

Dernières publications
Le sexisme vous avez dit ? de Clara Van Der Steen

La ville de l'Aurore - au regard du mouvement des Villes en Transition de Denis Linckens


Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle

Le pari de la fin de l'obligation de vote - Un mirage démocratique ? de Axel Winkel

La complexe articulation des temps sociaux - Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ? de Léa Champagne