Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » La complexe articulation des temps sociaux

La complexe articulation des temps sociaux

Concilier travail et famille, un enjeu structurel et politique inachevé ?

Analyse n°391 de Léa Champagne - novembre 2019 Famille, Culture et Éducation


S’intéresser à l’épineuse question de l’articulation travail-famille, c’est ouvrir simultanément deux domaines structurants de la vie du XXIe siècle, soit le travail professionnel salarié et la famille en tant qu’entité souvent située dans la vie privée et domestique. 2 Deux valeurs fortes sont mises en concurrence puisqu’elles contribuent résolument à définir l’identité des personnes.
Les difficultés de conciliation entre vie professionnelle et vie familiale et les inégalités persistantes entre les hommes et les femmes sont des défis que les sociétés contemporaines peinent à relever. Nombre de sociologues francophones se sont mobilisés sur ce constat depuis plusieurs années 3 et force est de reconnaître qu’en dépit des réponses institutionnelles et des efforts des pouvoirs publics pour développer certains services domestiques et mettre en place des mécanismes d’aide aux parents travailleurs, parmi d’autres dis-positifs, aucune solution globale, satisfaisante et durable n’a pu être trouvée et appliquée. En effet, « ces mesures ne s’attaquent pas au cœur du problème, à savoir la façon dont les fonctions productives (production des biens et services nécessaires à l’existence) et les fonctions reproductives (reproduction biologique de l’être humain et de sa force de travail) sont sociétalement mises en forme et en sens ». 4 Dans le dernier baromètre des parents (enquête IPSOS) de la Ligue des Familles, les chiffres sont pour le moins évocateurs : huit parents sur dix déplorent des difficultés pour concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. 5 Dans le dernier baromètre des parents (enquête IPSOS) de la Ligue des Familles, les chiffres sont pour le moins évocateurs : huit parents sur dix déplorent des difficultés pour concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. 6 Qui plus est, un parent sur quatre se sent sou-vent ou en permanence à risque de burnout parental. En ces temps où de plus en plus d’incertitudes pèsent sur les vies des femmes et des hommes, qu’elles soient liées au changement climatique, aux mutations dans le monde du travail, aux rôles intimes et familiaux, nous pourrions d’ores et déjà, après une brève analyse lexicale et une première approche classique genrée, élargir le sujet vers une analyse historique démontrant que les fondements de nos sociétés patriarcales affaiblissent les chances de réformes, et d’autre part vers une approche plus globale en abordant les questions de la précarité et de la temporalité sous-jacentes à la question de l’articulation travail-famille. Demain, pourquoi ne pas aller vers une société multi-active ?

Lire la suite de la publication


1 Notre traduction vers le français : Busyness pour "busy" signifiant "occupé" et "busyness" en miroir avec "business" qui signifie "affaires" ou "affaires de la vie courante". La citation provient de l’auteure, Brigid Schulte, ancienne journaliste au Washington Post, dans OVERWHELMED, Work, Love and Play When No One Has the Time, 2014, 368 pages.
2 O. Marchand, "La conciliation travail-famille, dimension fondamentale de la qualité de l’emploi", Revue Interventions économiques, 41 2010, [en ligne :] http://journals.openedition.org/interventionseconomiques/432, consulté le 10 octobre 2019.
3 Voir les auteurs suivants, parmi d’autres chercheurs : J. Fagnani, M.-T. Letablier, Familles et travail : contraintes et arbitrages, Paris : La Documentation française, 2001, 80 pages ; D. Méda, Le temps des femmes. Pour un nouveau partage des rôles, Paris : Flammarion, 2001 ; B. Le Bihan-Youinou, C. Martin (dir.), Concilier vie professionnelle et vie familiale en Europe, Rennes : Presses de l’EHESP, 2001, 384 pages ; C. Nicole-Drancourt, (dir.), Conciliation travail-famille : attention travaux !, Paris : L’Harmattan, « Logiques sociales », 2009, 234 pages ; D.-G.Tremblay, Conciliation emploi-famille et temps sociaux, 3e éd., Québec : Presses de l’Université du Québec, 2012, 488 pages.
4 B. Fusulier, C. Nicole-Drancourt, « Retour sur l’impossible conciliation Travail/Famille », Revue Interventions économique, 53, 2015, [en ligne :] http://journals.openedition.org/interventionseconomiques/2643, consulté le 1er octobre 2019.
5 Le Baromètre des Parents 2018, Ixelles : La Ligue des Familles, novembre 2018, [en ligne :] https://www.laligue.be/association/barometre/barometre-des-parents, consulté le 11 juin 2019.
6 Ibid.


Dernières publications
L'intelligence collective de Axelle Durant


L'économie du patriarcat de Clara Van Der Steen

FIC-AOC - Que se cache-t-il derrière ces acronymes ? de Stéphanie Ghuysen

Le sexisme vous avez dit ? de Clara Van Der Steen

La ville de l'Aurore - au regard du mouvement des Villes en Transition de Denis Linckens


Le magasin participatif et coopératif - Ou comment endiguer le statut de mangeur passif de Karin Dubois

Pas de seconde chance - Les risques d'un système sans appel aux assises de Axel Winkel

Schild & Vrienden - Comprendre et faire face au succès de l'intolérance de Jérôme Vanstalle