Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » Vers un "Bio" à deux vitesses ?

Vers un "Bio" à deux vitesses ?

Analyse n°108 de Michel Dejong - novembre 2010


Depuis quelques années, l’alimentation biologique a le vent en poupe. Les magasins "Bio" se multiplient. Les rayons Bio des grandes surfaces s’allongent et offrent une variété de produits de plus en plus grande. Les filières courtes - achats à la ferme ou groupements d’achats (GAC et GAS, groupements d’achats communs ou solidaires) se développent également un peu partout.

Entre-temps, l’Union européenne a adopté une nouvelle législation relative au Bio. Des voix s’élèvent pour critiquer ces nouvelles règles, jugées trop laxistes et, pour certains, trop favorables à la grande distribution. Deux visions du Bio s’affrontent.

On peut donc se demander s’il y a désormais deux "Bio" : l’un, celui des origines, des pionniers, un Bio 100 % ; l’autre, le Bio de la grande distribution, le Bio "minimum légal" qui tolère quelques concessions règlementées. Bref, va-t-on vers un Bio à deux vitesses ?

Lire la suite de la publication


Biochimiste, licencié en sciences de la santé publique, Michel Dejong est animateur au sein du pôle Éducation permanente « Consomma-tion durable » du CPCP.

Dernières publications
Le lexique du condamné - Itinéraire d'une infraction de Raïssa M'bilo

Théorie du complot de Axelle Durant


Les nouvelles technologies - Monde et école de demain ? de Axelle Durant

Les nouvelles plateformes de l'économie collaborative - Quelle place pour les livreurs ? de Clara Van Der Steen


Le pacte PSC-PRL (1986-1988) - Récit d'une alliance avortée de Thomas Smets

Justice sociale, justice environnementale - La convergence des luttes dans la pratique de l’éducation permanente de Solène Houzé

Quand notre alimentation perturbe l'apprentissage des enfants - Le sinistre pouvoir de la malbouffe de Karin Dubois

AOC - Créer l'alchimie entre un lieu et des humains de Véronique Sevrin