Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » La réforme des pensions

La réforme des pensions

Quels changements pour les citoyens ? Quel avenir pour nos pensions ?

Analyse n°146 de Julien Milquet - avril 2012 Citoyenneté et Participation


Fin de l’année 2011, la Belgique peut désormais souffler : elle tient enfin son gouvernement, après 541 jours d’âpres négociations. Dans l’accord de gouvernement, on trouve une mesure économique phare du gouvernement Di Rupo I : la réforme du régime des pensions. Utile pour les uns, honteux pour les autres, bâclée selon certains, la réforme portée par le ministre fédéral Open-VLD Vincent Van Quickenborne fait couler beaucoup d’encre.

L’enjeu de cette réforme, c’est en fait l’avenir du système des pensions en Belgique. Certains espéraient le voir modifié davantage (telle la NVA de Bart de Wever) alors que d’autres (certaines organisations syndicales) préféraient le voir inchangé (ou tout du moins changé différemment). Doit-on dès lors travailler plus longtemps pour garantir des pensions décentes à chacun ? Empêcher une trop rapide mise en retraite ? Ou miser uniquement sur la croissance économique ou l’emploi ? Ces questions ont notamment été au coeur de la contestation sociale de la fin du mois de décembre et de janvier alors même que la Belgique est pressée par la Commission européenne d’appliquer ces réformes.

A travers la question des pensions, c’est en réalité toute la problématique du vieillissement de la population et du défi démographique qui est posée. En effet, une nation où les gens vivent plus longtemps se doit de réfléchir à l’avenir afin de préparer aujourd’hui les solutions de demain en matière de pensions notamment mais également d’emploi et de croissance économique. Cette analyse tentera, après une rapide introduction aux données démographiques concernant le vieillissement en Belgique, d’expliquer les réformes du système actuel de pensions. Ensuite, elle décrira la réception de cette réforme au sein de la population, du gouvernement et auprès des organisations syndicales. Elle se terminera ensuite sur une réflexion globale sur l’utilité de telles mesures face aux problèmes démographiques présents et à venir, ainsi que de l’avenir et la viabilité du système belge en matière de pensions.

Lire la suite de la publication


Dernières publications
Faut-il se méfier des algorithmes ? de Hélène de Wasseige


Troubles DYS - Entre difficultés scolaires et véritables atouts de Marine Goethals

« Spitzenkandidaten » - Quand l’Europe en perd son latin de Jérôme Vanstalle

D’une pensée coloniale à une pensée du colonial ? - La question de la restitution des œuvres africaines issues de la colonisation de Aurélie Duvivier

Le PSC et les élections européennes du 10 juin 1979 - Analyse d'une campagne mouvementée de Thomas Smets

Eurosceptiques - Unis dans la diversité ? de Jérôme Vanstalle

Le changement climatique ? Oui - Le changement tout court ? Non de Alexia Thomas

Grève scolaire pour le climat - L’engagement des jeunes à l’épreuve de la démocratie de Axel Winkel

Modèle low-cost aérien - Le pilote automatique qui nous mène droit dans le mur de Solène Houzé