Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation

Éducation Permanente


Fondements, objectifs et méthodologie

Pour le grand public, l’éducation permanente est un concept assez vague, assimilé généralement à de la formation continuée, ce qui en l’occurrence est loin de la réalité. La première différence, comme indiqué ci-après, réside dans l’approche méthodologique des sujets ou thématiques abordés. Une autre différence réside dans les publics concernés : l’éducation permanente s’adresse principalement à des adultes en situation de précarité.

En formation continuée, même si d’énormes progrès sont à constater, la démarche est plutôt descendante (top-down) alors qu’en éducation permanente, il s’agit d’une approche clairement ascendante (bottom-up).

Émancipation et participation active

Les objectifs et missions de l’éducation permanente sont rappelés dans le décret du 17 juillet 2003 qui l’institue :

L’article 1, § 1er stipule que "le présent décret a pour objet le développement de l'action associative dans le champ de l'éducation permanente visant l'analyse critique de la société, la stimulation d'initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l'exercice des droits sociaux, culturels, environnementaux et économiques dans une perspective d'émancipation individuelle et collective des publics en privilégiant la participation active des publics visés et l'expression culturelle."

L'article 1, § 2, indique qu’une organisation d’éducation permanente a pour objectif de favoriser et de développer, principalement chez les adultes socio-culturellement défavorisés :

  • Une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société ;
  • Des capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation ;
  • Des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

Adaptation permanente et renforcement de l’autonomie

Reconnu comme association d’éducation permanente depuis le 01/01/2010 par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le CPCP a toujours eu pour ambition d’adapter sa démarche en fonction des attentes et besoins du public et de la demande du partenaire institutionnel. Dans cet esprit, nous utilisons une pluralité de méthodes et d’outils afin d’évoluer au rythme des participants et renforcer au mieux leur autonomie dans la thématique travaillée.

Le cheminement avec les groupes se fait selon le processus "Voir, Comprendre, Agir". Il a pour objectif de permettre aux participants de mieux appréhender la complexité du monde qui les entoure en leur donnant les clés de lecture essentielles qui leur permettront de décoder le discours dominant et, in fine, de s’interroger sur leur interaction avec ce monde.

Notre public évolue en interrogeant ses pratiques. Chemin faisant, il acquiert des connaissances, des comportements et des compétences nécessaires pour mieux comprendre sa réalité, son environnement et la société dans laquelle il évolue. Cette appropriation progressive le conduit à réfléchir aux enjeux globaux dans une perspective de renforcement des solidarités.

Perspective d’égalité et de progrès social

En œuvrant de cette façon, nous rencontrons les objectifs fixés par l’article 1, § 3 du décret : "La démarche des associations visées par le présent décret s'inscrit dans une perspective d'égalité et de progrès social, en vue de construire une société plus juste, plus démocratique et plus solidaire qui favorise la rencontre entre les cultures par le développement d'une citoyenneté active et critique et de la démocratie culturelle".

Notre approche se veut donc multiple et transversale. Les sujets abordés sont modulés en fonction des attentes des groupes mais aussi de l’actualité, des innovations et des changements sociétaux. Il s’agit donc d’un véritable exercice d’intelligence collective qui permet à chacun de s’appuyer sur ses capacités propres et d’en développer de nouvelles, grâce à l’interaction avec les autres participants.

Nous privilégions la diversité des moyens d’expression (écriture, vidéo, théâtre...) rendant la démarche accessible au plus grand nombre, ainsi qu’une série d’outils variés, pragmatiques et ludiques mais aussi des démarches expérimentales et innovantes, telles que la méthode des intelligences citoyennes développée par Majo Hançotte visant à raconter le vécu collectif du groupe, à questionner la pensée dominante et à (re)construire une pensée critique.

Pour aller plus loin :

Le CPCP est une asbl d'éducation Permanente reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles.

Siège social :
CPCP Bruxelles - Rue des Deux Églises 45 à 1000 Bruxelles

Contacts :
02 238 01 00 - info@cpcp.be - Facebook