Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » La géopolitique des vaccins

La géopolitique des vaccins

Attention, chasse gardée !

Analyse n°436 de Emma Raucent - août 2021


Afin d’enrayer la propagation du coronavirus, la vaccination massive est la solution privilégiée par les plus grandes puissances économiques. Or, cette solution n’est viable que si une majorité de la population mondiale accède au vaccin. 1 Selon un avis presqu’unanime d’épidémiologistes interrogés sur la question, 2 la persistance d’un taux faible de vaccination dans de nombreux pays augmenterait fortement les probabilités que des variants résistant aux vaccins se développent. 66,2% de ces épidémiologistes considèrent qu’endéans un an, les vaccins utilisés actuellement seront rendus ineffectifs par de nouvelles mutations. Mais au-delà de notre propre sécurité face aux nouvelles mutations, c’est aussi et surtout la protection des populations des pays les plus précaires et dont les services publics de santé sont les moins résistants qu’une vaccination mondiale équitable concerne. Aujourd’hui, seul 1% des personnes issues de pays à faible revenu ont reçu au moins une dose vaccinale contre le coronavirus. 3

Lire la suite de la publication


1 On devrait atteindre les 60 % selon l’épidémiologiste, Bruce Aylward, conseiller du directeur général de l’OMS et responsable de COVAX, programme organisant l’accès aux vaccins contre la Covid-19 aux pays les plus pauvres. C. Hecketsweiler, "Il faut vacciner autour de 60% de la population mondiale pour stopper l’épidémie de Covid-19", Le Monde, 30 juin 2021, [en ligne :] https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/06/30/il-faut-vacciner-60-de-la-population-mondiale-contre-le-covid-19_6086376_3244.html, consulté le 15 juillet 2021.
2 S. Dransfield, A. Thiérault, "Two-thirds of epidemiologists warn mutations could render current COVID vaccines ineffective in a year or less", Oxfam International, 30 mars 2021, [en ligne :] https://www.oxfam.org/en/press-releases/two-thirds-epidemiologists-warn-mutations-could-render-current-covid-vaccines, consulté le 16 juillet 2021.
3 H. Ritchie, E. Ortiz-Ospina, D. Beltekian, E. Mathieu, J. Hasell, B. Macdonald, C. Giattino, C. Appel, L. Rodés-Guirao and M. Roser, "Coronavirus Pandemic (COVID-19)", OurWorldInData.org, 2020 [https://ourworldindata.org/covid-vaccinations], consulté le 16 juillet 2021.


Dernières publications
La grossophobie, une discrimination peu (re)connue - Douze lettres au Scrabble ne suffisent pas à gagner la partie de Maïa Kaïss

Entre violences institutionnelles et de genre - Regards sur les violences gynécologiques et obstétricales de Roxane Lejeune

Maltraitance dans les établissements pour personnes âgées - Peut-on parler de violences institutionnelles ? de Clara Van Der Steen

L’emprise des énergies fossiles en Belgique - Pourquoi la transition énergétique n’a pas lieu ? de Boris Fronteddu


Migration et habitudes alimentaires - Quand la consommation de produits locaux rencontre la multiculturalité belge de Louise Vanhèse

Les "thérapies de conversion" en Belgique - Récits d'un phénomène méconnu de Axel Winkel

Walkshop - Stimuler la créativité par la rencontre interdisciplinaire et la marche de Thierry Dethier

Quel statut social pour les travailleurs de plateforme ? - Les (potentielles) avancées en droit social européen et belge de Emma Raucent

Intersectionnalité | Partie 2 - Sa traduction juridique dans l'Union européenne et en Belgique de Emma Raucent