Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
Accueil » Publications » La démocratie participative, belle illusion ou réelle alternative ?

La démocratie participative, belle illusion ou réelle alternative ?

Redonner la voix aux citoyens

Analyse n°191 de Eve Peeters - novembre 2013 Citoyenneté et Participation


Les électeurs désertent les bureaux de vote 1, la confiance envers nos hommes et femmes politiques dégringole et des discours pessimistes tels que "voter, ça ne sert à rien" deviennent récurrents. Voici la liste non exhaustive des symptômes de la crise politique que nous traversons. Le diagnostic est clair : l’écart entre les citoyens et le monde politique se creuse. Aujourd’hui, la démocratie représentative semble avoir atteint ses limites. Se rendre aux urnes une fois tous les quatre ou cinq ans ne semble plus suffire.

Un peu partout en Europe des alternatives voient le jour. Parmi celles-ci, la démocratie participative est souvent présentée comme le remède du XXIe siècle. Son objectif ? Palier au déficit de la démocratie traditionnelle et redonner à tout un chacun une voix en dehors des élections. À l’heure des réseaux sociaux, de nouveaux outils sont créés pour permettre à tout le monde de participer au débat politique.

En Belgique, hormis les initiatives locales, l’exemple phare est celui du G 1000 2. Une initiative citoyenne qui s’est révélée innovante. Ce laboratoire pour la démocratie moderne a réuni près de 700 personnes pour tenter d’apporter de nouvelles solutions au monde politique. Mais s’agit-il d’un événement isolé ou d’une tendance de fond ? La démocratie participative, sera-t-elle un jour intégrée au coeur de notre politique ? Les citoyens sont-ils assez avisés pour tenter l’exercice ? Comment s’assurer que nous défendrons l’intérêt général et non notre intérêt personnel ?

Lire la suite de la publication


1 En 2012 lors des élections communales, l’abstention s’élevait à 21,9% à Bruxelles, 18,2% en Wallonie et 11,7% en Flandres. Même si le vote est obligatoire en Belgique, près de 15% des électeurs ne votent pas ou n’émettent pas un vote valable. (CEPESS).
2 Le G 1000 est un forum citoyen belge encadré par des experts d’orientation diverse. http://www.g1000.org


Dernières publications

Au delà du parcours d’intégration wallon - Regards sur l’intégration au travers de l’ASBL Interra de Stéphanie Ghuysen

Le PSC et les élections législatives du 1er juin 1958 - Partie 1 - Le Parti Social-Chrétien se met en ordre de bataille – Mise en lumière des principales initiatives de la commission de propagande du PSC en 1957 de Thomas Smets

Fakeland - Un nouvel et obscur continent de Philippe Courteille

Valoriser la nature par les services écosystémiques - La protection de l'environnement mise à prix de Solène Houzé


MENA - Les fantômes du système migratoire de Axel Winkel

Bruxelles et Europe - Et si l'Europe bruxellait ? de Jean-Louis Hanff

Netflix - Le numérique sous l'influence du capitalisme de Clara Van Der Steen